Fin de la saison de chasse du lièvre – ouverture de la saison des amours

Sur notre commune de Camphin en Pévèle, la chasse du lièvre est soumise au PGCA (Plan de Gestion Cynégétique Approuvé ) qui attribue par espèces le nombre de prélèvements autorisés (par un système de marquage = « bagues ») pour la saison cynégétique.

lièvre

Au sein de notre association, nous pratiquons cette chasse essentiellement au chien d’arrêt.

Dans son gîte,  le lièvre tient bien devant l’arrêt du chien et reste quasi invisible.

lievre_gite  1350495685_19788

Il convient donc d’avoir de bons  chiens, qui ne bourrent pas trop vite. Le déboulé de l’animal est très rapide et  impressionne toujours les jeunes chasseurs comme les plus aguérris ! En quittant le  gîte, un lièvre fait un saut prodigieux de 4,5 m ou plus.

Un lièvre partant à l’arrêt du chien en plaine ne  devrait jamais être manqué, et pourtant, combien sont perdus ! Si, à votre coup  de fusil, le lièvre ‘porte la hotte’ et continue à fuir, mais d’une allure moins  vive, vous êtes sûr de l’avoir touché, votre chien d’arrêt le rattrapera le plus  souvent. Mais, parfois, l’animal n’accuse même pas le coup et continue sa fuite  d’une façon normale, il peut cependant être blessé mortellement et user jusqu’à  son dernier souffle soit pour se dérober à vos yeux, soit pour gagner un couvert  et, une fois là, tomber raide. Donc, au chien d’arrêt, doublez toujours un  lièvre avant qu’il soit hors de portée

La saison de chasse pour le lièvre a pris fin cette année, le 1iere décembre 2013.

Place à la saison des amours qui commence dès la fin  de décembre. La hase fait, jusqu’à l’automne, de deux à quatre portées de deux à  quatre levrauts chacune.

levrauts

En espérant que le climat, le taux de prédation et les cultures agricoles soient propices à de belles naissances ! A l’année prochaine …

Quelques données :

  • un lièvre adulte pèse de 3 à 5 kg
  • la femme du lièvre s’appelle une hase et ses petits, des levrauts
  • la durée de gestation est de 42 à 44 jours
  •  le lièvre se nourrit de 19 h à 7 h en pleine  campagne. Destructeur de jeunes arbres. Peut être nuisible pour les potagers
  • Bon nageur, il peut franchir 180 m  d’eau pour se nourrir
  • La densité normale d’un territoire de chasse peut  être estimée, sans élevage, à un lièvre pour 4 ha

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire